top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurDolera D.

Par la Foi, nous faisons tomber les murs de Jéricho


Lorsque Josué prend le commandement de la nation d’Israël, il reçoit cette parole de la part du Seigneur : « …lève-toi, passe ce Jourdain, toi et tout ce peuple, pour entrer dans le pays que je donne aux enfants d’Israël. » (Jos. 1er :2) Mais pour prendre possession de ce pays, Israël devait affronter d’énormes obstacles parmi lesquels : Jéricho !


Après avoir traversé le Jourdain et l’épisode de la circoncision à Guilgal, dans les plaines de Jéricho, Josué et Israël devaient faire face à un obstacle qui semblait infranchissable. Mais avant toute chose, Josué reçoit la visite et le soutien de l’ange de l’Éternel, qui promet de les accompagner. Vous ne pouvez pas livrer une guerre spirituelle sans avoir l’assurance que Dieu est avec vous. C’est la raison pour laquelle l’engagement dans la vie chrétienne est important !


Ainsi, nous allons voir les stratégies mises en place par le Seigneur et la façon dont Josué et Israël les observèrent pour parvenir à la victoire. Nous terminerons en adaptant cela à notre contexte.


I- Les recommandations du Seigneur

Jéricho était une ville entourée d’une haute et grande muraille comme plusieurs villes de l’époque. Elle avait de grandes portes qu’on fermait à la tombée de la nuit et qu’on ouvrait au lever du jour. Face à la terreur qu’inspirait la nation d’Israël, le roi de Jéricho et son peuple s’étaient enfermés à l’intérieur de la ville et empêchaient la progression des enfants d’Israël dans la conquête et la possession de leur territoire. Devant cette situation, Dieu donna des orientations à Josué :

Jos. 6 :1er-7  

    

Avec Dieu, il ne faut pas regarder à l’obstacle, mais suivre ses directives. Il est toujours bon de consulter le Seigneur pour qu’il nous donne les stratégies à mettre en place pour la victoire. Josué et le peuple devaient suivre scrupuleusement ce que Dieu avait dit ; le reste, Lui-même devait s’en occuper. Dieu leur demande de :

-       Faire le tour de la ville une fois par jour pendant six jours ;

-       Ne pas parler durant la marche ;

-       Faire retentir le son des trompettes durant la marche ;

-       Placer ceux qui jouaient des trompettes devant l’arche ;

-       Faire sept fois le tour le 7ème jour et de pousser des cris au signal de Josué.

 

II- L’exécution des ordres par Josué

Il était impossible de suivre cette recommandation si la foi était absente. Nous savons que Josué a appris à connaitre Dieu depuis des années et qu’il était un homme de prière. Il faisait confiance à Dieu ; ici il obéit simplement et le miracle se produisit. V. 15-16, 20-21.


Il leur fallait nécessairement remporter cette bataille pour continuer à avancer, mais aussi pour démontrer la puissance de Dieu et prouver à tous les peuples que Dieu était avec Israël. Et cela avait marché car ceux qui apprirent ces choses furent terrorisés !   


III- Notre Jéricho doit aussi tomber


Jéricho est un obstacle qui se dresse devant nous comme une montagne et qui nous empêche d’entrer en possession de notre bénédiction. Cet obstacle peut-être : la maladie, le chômage, le célibat, un mariage au bord de la rupture, la persécution, l’argent qui est bloqué, la rébellion des enfants, le mari qui ne prie pas, divers manquements dans la vie, des liens spirituels, le péché, des projets bloqués, le manque d’avancement au travail (carrière bloquée), etc. Toutes ces situations non réglées installent la peur et des angoisses en nous ; elles altèrent même notre vie spirituelle. Que faut-il faire ? Lisons ce passage de Marc 11 :23-24.


Nous devons comme les Israélites croire en la puissance de Dieu et faire un sit-in devant la muraille ; nous devons utiliser la louange et la prière ; nous devons ordonner à la muraille de tomber. Israël a fait 7 fois le tour ; pour nous, il faudra peut-être moins ou plus. Qu’importe, le mur doit tomber sinon nous ne progresserons pas.  


Un auteur a dit : « les grandes victoires s’acquièrent au prix du courage, les victoires les plus grandes au prix de l’amour et les sublimes au prix de la persévérance. »


Oui bien-aimés, je proclame que par la foi, Ton "Jéricho" est en train de tomber ! Amen.

Pasteur Yves MANFOUMBI IKAPI

4 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page